Galibier

Besoin de vélo

Cyclisme et entraînement

La course en tête

Publié dans cyclisme

 

1966 - J'avais 12 ans et sur mon "Arrow demi-course" que j'avais eu 2 ans plus tôt pour la Noël, je pouvais maintenant pédaler presque normalement sans me déhancher pour accomplir chaque tour de pédalier. Il est vrai qu'à cette époque quand on achetait un vélo pour le gamin, on envisageait qu'il lui servirait toute sa vie. C'était donc une grande taille… J'adorais mon vélo.  En plus m'avait-on dit, Arrow signifie flèche en anglais. Alors je fendais l'air. Surtout dans les descentes, couché sur ma machine, les mains calées au fond du cintre…

Tout le monde parlait de la course qui dimanche passerait à Paimpol. Je ne voulais pas manquer ce rendez-vous avec de vrais coureurs. Peut-être que Rik Van Looy, Altig et Tom Simpson seraient dans le peloton…

Je m'étais renseigné du parcours et pour ne rien perdre du spectacle, je trouvais une longue ligne droite d'où je verrai les coursiers arriver de loin. J'attendais sur le bord de la route, assis à califourchon sur la barre de mon vélo, bras croisés sur le cintre. Bientôt je les vis là-bas. Je les entendis aussi. Un bruissement qui s'amplifiait, celui de l'air en mouvement et des pneus glissant sur le goudron. Les cyclistes passaient maintenant devant moi et je faisais partie du peloton. Je montais sur mes pédales. J'étais dans la course moi aussi. J'étais certain de les rattraper. Je les voyais devant moi… Je pédalais de toutes mes forces, ils ne pouvaient pas être si loin… Je ne regardais que la route juste devant ma roue… Ça doit être ça avoir la tête dans le guidon… Je n'en pouvais plus, un mur invisible m'empêchait d'aller plus loin. Combien de temps avais-je roulé? J'étais tout seul et très fatigué. Je ne connaissais pas l'endroit où j'étais. Il y avait une ferme là-bas. Je demandais mon chemin. La dame était gentille et amusée de mon histoire. Elle m'offrit un bol de café et des tartines de pain. Je n'étais pas très loin de chez moi, mais quand même, une sacrée course…

Quarante-quatre ans plus tard je m'en souviens encore.

A+/GR

01:59 - 1/01/2012


Page précédente Page suivante
Description
Après pas mal d'années de VTT, je suis passé depuis 2003 au cyclisme sur route. Même s'il s'agit toujours de faire du vélo, l'approche en est assez différente. Je vais essayer de vous faire partager mon expérience et donner ainsi quelques pistes pratiques à ceux qui débutent dans ce sport. J'ai 62 ans et roule pour le plaisir. A+. GR.



Accueil
Qui suis-je ?
Tous les articles